17 janvier 2019
News

Le lancement du MainNet EOS ébranlera-t-il Ethereum?

La cinquième plus importante crypto-monnaie par capitalisation boursière en ce moment, se prépare à entrer dans une nouvelle phase très attendue dans quelques jours. Plus précisément, la crypto-monnaie, qui existe aujourd’hui sur la chaîne de blocs sous la forme de jetons ERC-20, mais elle sera déplacée vers son propre mainnet (contraction de « Main Network »), ou réseau principal.

Ce lancement de mainnet, dont beaucoup croient en sa capacité à augmenter considérablement la valeur d’EOS, est prévu pour le 2 juin, samedi prochain. En prévision, la crypto-monnaie a grimpé de près de 500 pour cent, mais le 29 avril, lorsque des infos ont indiqué que certains problèmes pourraient entraver cette migration, EOS a chuté.

EOSUSD Weekly

EOSUSD Weekly

En effet, il y a eu un certain nombre de réclamations en ligne concernant des failles de sécurité et d’autres vulnérabilités détectées sur la nouvelle plate-forme EOS. Les développeurs derrière la distribution se sont exprimés sur Twitter (NYSE:) pour nier les rumeurs :

« Les média ont rapporté à tort un retard potentiel dans la publication d’EOSIO V1 en raison de vulnérabilités logicielles. Notre équipe a déjà réparé les plus importantes failles et travaille dur sur les autres. EOSIO V1 est dans les temps; restez à l’écoute de nos chaînes EOSIO pour obtenir des informations officielles. » Malgré la réponse du développeur – et les correctifs qui en découlent -, il semble que les investisseurs ne se précipitent pas, mais attendent plutôt de voir ce qui va se passer ensuite.

Pour contextualiser, EOS a été créé par Block.one, une société basée aux îles Caïmans et publié mi-2017. Le projet est dirigé par Dan Larimer qui est également le fondateur de Steem, une crypto-monnaie qui alimente la plate-forme de médias sociaux Steemit, et Bitshares, une plate-forme décentralisée pour la négociation de crypto-monnaie. Certains pensaient que cette crypto-monnaie, qui vise à être plus rapide et plus évolutive que Ethereum, pourrait un jour dépasser la deuxième crypto-monnaie la plus populaire par capitalisation boursière.

Est-ce que cette récente incertitude quant à l’efficacité et à la planification éventuelle du lancement de mainnet mine la future valeur d’EOS?

Yo Kwon, PDG et co-fondateur, Hosho indique que même si les développeurs ont déployé tous les efforts pour rendre la transition simple, il s’agit encore d’un changement assez sérieux. Non seulement EOS est déjà l’une des cryptomonnaies les plus importantes selon la capitalisation boursière, mais chaque propriétaire doit potentiellement s’enregistrer ou utiliser un nouveau portefeuille pour s’assurer de pouvoir réclamer ses pièces EOS après le lancement.

Il note que la sécurité sera la plus grande préoccupation une fois le lancement de mainnet fait. Puisque jusqu’à récemment le testnet (réseau de test) subissait des changements rapides, il y a encore un certain nombre de bogues à découvrir. De l’avis de Yo, EOS doit collaborer avec un certain nombre de sociétés de cybersécurité tierces pour effectuer un audit complet avant la publication de la plate-forme mainnet et de l’environnement pour l’exécution de contrats intelligents. Ceci, bien sûr, nécessiterait une période plus longue.

Le plus grand obstacle pourrait ne pas être des problèmes MainNet

Mais le consensus général autour de la transformation d’EOS et de la manière dont cela pourrait booster la valeur de cet actif particulier a autant à voir avec Ethereum (ETH) qu’avec le prochain lancement d’EOS mainnet. Ethereum a récemment été victime d’une vente massive qui, à un moment donné, dimanche dernier, a vu le prix de la monnaie numérique chuter de 14% en une heure.

ETHUSD Weekly

ETHUSD Weekly

Nombreux sont ceux qui explique cette volatilité et l’effondrement de l’ETH par le fait qu’EOS abandonne la plateforme ETH.

Comme nous l’avons déjà mentionné, EOS a été qualifié de concurrent direct d’Ethereum, bien qu’ETH soit très bien financée et soutenue par de grands noms de l’industrie de la technologie cryptographique et du monde réel. Samuel Brooks, l’architecte blockchain leader pour le démarrage d’énergie Enosi souligne qu’au final, Ethereum jouit toujours d’une énorme avance sur EOS en termes de maturité, d’outils écosystémiques et d’esprit de développeur, mais ces faits n’empêcheront probablement pas EOS de gagner beaucoup d’attention – au moins temporairement.

Brooks explique que, dans une large mesure, la plupart des crypto-monnaies sont toujours détenues pour leur valeur spéculative, ce qui signifie que de nombreux investisseurs affluent vers des pièces différentes indépendamment de leur valeur réelle. Malheureusement, cela conduit souvent à une volatilité basée sur la technologie la plus « à la mode ». « Alors qu’EOS est dit » plus rapide « qu’Etherheum, son mécanisme de consensus est aussi techniquement moins sécurisé. Ethereum développe également des techniques d’évolutivité qui lui permettront de fonctionner « plus vite » qu’EOS avant la fin de l’année. Il y a toujours un compromis à faire entre « confiance » et « performance ». Il est clair qu’il y a un long chemin à parcourir pour les deux plates-formes, mais les développeurs avec des applications réelles se méfieront de la publication du code de production sur EOS jusqu’à ce qu’il soit plus mature. » Selon Manga, PDG de XCHNG, il s’agit là d’un grand pas pour le projet et l’écosystème, mais EOS n’a pas encore fait ses preuves en termes d’évolutivité, de sécurité, de fiabilité et d’adoption. « A moins d’une semaine du lancement de leur MainNet des corrections majeures sont encore opérées, comme rapporté par Qihoo 360 en date du 29/05/18. Une fois que tout le code aura été exécuté correctement et que l’adoption aura eu lieu, il s’agira d’une plate-forme qui sera directement en concurrence avec d’autres chaînes de blocs fonctionnelles intelligentes. »
C’est de là que vient la croyance selon laquelle EOS pourrait faire chuter le prix d’EOS. Brooks n’est pas d’accord: « EOS ne devrait pas faire chuter le prix Ethereum car il n’a pas encore réussi à surmonter de nombreux défis de maturité qu’Ethereum a déjà surmontés. »

Ethereum toujours roi

Beaucoup s’accordent à dire qu’Ethereum restera le roi des contrats intelligents pendant un certain temps. Elliot Rothfield, co-fondateur et directeur créatif de WatermelonBlock pense que tout trader expérimenté sera d’accord, dans ce secteur hautement spéculatif du marché, la clé est d’acheter la rumeur et de vendre les nouvelles. « Nous avons observé le sentiment global entourant EOS. Bien que ce soit plutôt positif en ce moment, il n’est même pas près de rivaliser avec la capitalisation boursière de 57 milliards de dollars d’Ethereum. EOS est un excellent projet, mais je serais très méfiant à l’idée de vente massive après le lancement de mainnet. Ill ne faut pas se faire prendre au sommet! « 

Source fr.investing.com



Le bitcoin s'envole, il est toujours temps d'en profiter...
je découvre les crypto-monnaies
cryptomonnaie bitcoin
acheter crypto-monnaiestrader crypto-monnaies

Related posts

Astuces pratiques pour avoir du bitcoin

Comment calculer la valeur d’une cryptomonnaie ?

Une régulation des crypto-monnaies et des ICOs est-elle nécessaire ?

Leave a Comment